Retour gagnant sur les tatamis

photo journal d'ici

Président du club en bas à droite sur photo (Alexandre Baptista)

Originaires du Nord, Alain Moreau et son épouse ont eu un coup de coeur pour Graulhet, où leur fille est gendarme. « Nous avons aussi craqué pour une maison que nous avons achetée mais nous pensions nous y installer dans quelques années. Au final, nous nous sommes dit qu’il était dommage de ne pas en profiter, alors nous avons tout lâché pour venir vivre ici dès 2014 », explique Alain, 57 ans, formateur dans le bâtiment.
Alain Moreau est membre de l’ASBAM, club d’art martiaux très dynamique et devenu en trois ans une véritable fabrique de champions.

Le Journal d’ici – septembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.